VANOT (Distillerie)

Histoire et références

L’histoire de la distillerie VANOT est décrite sur le site du journal « La Montage » dans un article publié le 26/05/2013 « La distillerie Vanot (1864-1975) fut l’un des plus beaux fleurons de l’économie locale »

Extrait :

« C’est en 1864, que Jean Vanot (mort en 1901) crée sa distillerie. Il a des idées et de l’ambition. Son fils Charles et son petits-fils André lui succéderont avant que ne se tourne définitivement une page en 1975. »

« En 1975, André Vanot vend l’entreprise et l’activité cessera complètement quelques années plus tard, malgré un modernisme apporté à l’activité. Le nom de la marque ne s’éteint pas complètement, puisqu’il est alors repris par la maison Morin, implantée à Bourges, qui commercialisera pendant quelques années encore les sirops Vanot. »

« Deux spécialités font la réputation de la maison : le Châtel, un apéritif, et la liqueur du Mont-Dore, à consommer en fin de repas, résultat d’une distillation d’un alcoolat préparé à partir de plantes nombreuses et variées.

Il existe beaucoup d’articles publicitaires relatifs à la distillerie VANOT et à ses productions.

Revendeur des boissons suivantes :

Caratéristiques

  • Objet de la publicité : Non défini
  • Localisation :
    • Région :
    • Département : Inconnu
    • Ville : Inconnue

Mes carafes

3 Comments

  1. Bonjour Yannick,
    C’ est encore moi. Je me permets de vous signaler une petite confusion concernant la carafe et la distillerie Vanot. Si cette distillerie, fondée en 1864 à Riom ( Puy-de-Dôme) a bien produit quelques liqueurs en son nom, elle était surtout dépositaire de liqueurs de confrères qu’ elle se contentait de revendre, telle que la Liqueur du Mont-Dore, produite par la Distillerie du Centre, Martin Grellet à Clermont-Ferrand.
    Il en va de même pour Le Goudron Pérouse, produit phare de la Distillerie P. Pérouse, qui se proclame le seul inventeur du Goudron Pérouse, en 1875. également domiciliée à Clermont-Ferrand. Enfin, La Charmoise était une liqueur digestive de la Distillerie Barbin, également de Clermont-Ferrand. Cette carafe est une forme de catalogue de grossiste…
    Bien cordialement à vous,
    Philippe

  2. Concernant la quatrième liqueur mentionnée sur cette carafe, la Charlotte était bien une spécialité produite par la Distillerie Vanot elle-même.
    Je vous souhaite de nombreuses découvertes pour cette nouvelle année.

    1. Bonjour Philippe,
      Vous êtes une mine d’informations !!

      Merci pour vos commentaires !
      Yannick

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles du blog les plus populaires ...